Côté sciences

 

Notre sortie aux Grandes Terres.

WP_20170509_008 WP_20170509_012 WP_20170509_021 WP_20170509_026

Mardi 9 mai, nous  avons  fait  une  animation sur les  abeilles  sauvages  avec Rémi.

Nous  avons  fait  une  chasse  aux  insectes. Dans  mon  groupe, nous avons  chassé  une  abeille  sauvage. Nous  sommes  allés  jusqu’à Feyzin.

Texte de Lucas

Le mardi 9 mai, nous sommes allés aux Grandes Terres. Nous avons fait 3 chasses aux insectes. La première nous l’avons faite avec un pot. Le 2ème, nous l’avons faite avec un pinceau et un pot. La 3ème, nous l’avons faite avec un filet. J’ai attrapé une abeille sauvage, un gendarme. J’ai adoré quand on a attrapé les insectes avec un filet.

Texte de Thimoté

Nous travaillons avec Rémi. C’est lui qui nous  apprend  comment vivent les abeilles. Il y a des abeilles  sauvages  et des abeilles domestiques. Comme abeilles sauvages,  il y a le frelon,  le bourdon,  les guêpes,  les faux bourdons et  plus encore. Les abeilles peuvent  être agressives si on montre des gestes de méchancetés. En fait,  il ne faut pas les énerver.

Texte de Jessim.

Le mardi 9 mai, on est partis à 11h00 et on est rentrés à l’école à 16h30. On est partis à pieds longtemps. On s’est arrêtés  pour pique-niquer.  Après, on a fait une chasse aux insectes. Durant le pique-nique, on a mangé avec les copains. On s’est amusé après manger.

Texte de Thomas

Le mardi 9 mai, nous sommes allés aux Grandes Terres. A 11 heures, nous sommes partis de l’école jusqu’au fort de Feyzin. Là-bas, nous avons pique-niqué et nous avons fait une chasse aux insectes. Pour la chasse aux insectes, on avait une feuille, une boîte et un crayon. Nous avons attrapé des insectes, nous les avons mis dans la boîte et nous les avons dessinés. Nous avons rempli un questionnaire sur les insectes. Après, nous avons rejoint Rémi, un spécialiste des abeilles et des insectes. Avec lui, nous avons attrapé des insectes au bord des champs avec des pinceaux, des boites et dans l’air avec des filets à papillons.

Texte d’Amélie.

L’animation sur les abeilles


WP_20170320_001 WP_20170320_006 WP_20170320_011 WP_20170320_012

Le lundi 20 mars, le matin, Remi est venu dans notre classe pour nous parler de plein de sortes d’abeilles sauvages. Le corps de l’abeille est constitué de trois parties. Il ne faut pas les embêter parce qu’elles peuvent nous piquer.

Texte de Loucas.

Lundi 20 mars le matin, quand nous sommes arrivés en classe, nous avons travaillé sur les abeilles sauvages avec Rémi.
Il y avait des boites avec des abeilles mortes et d’autres insectes.
Il y avait une boite avec 6 trous appelés a, b, c, d, e et f.
Dans ces 6 trous, il y avait des objets de la nature et un intrus. A la fin, Rémi nous a dit que la prochaine fois, nous serions dehors.

Texte de Léa Lisa.

Lundi 20 mars, le matin, Rémi est venu dans notre classe pour expliquer le corps de l’abeille, les naissances, le nid et le restaurant des abeilles.


Texte de Raphaël

L’intervention de la fédération de pêche.

WP_20170110_002WP_20170110_001WP_20170110_004 WP_20170110_005

L’animateur  s’appelle Pierre  Alexandre. L’intervention de la fédération était le mardi 10 Janvier de 8H30 à 11H30. Le poisson chat est le poisson le plus résistant  à la pollution. Nous  avons  testé une autre eau  pour voir si elle était polluée.

Texte de Rayan.

Pierre Alexandre est venu nous rendre visite mardi 10 janvier matin. Il nous a montré des expériences et après on les a faites. On a fait des courses de poissons et en même temps, il nous a expliqué les différentes pollutions. On avait chacun un poisson. On avançait notre poisson. Il y en avait 39 au total mais comme on était 26, il n’y en avait que 26 sur le tableau. Les deux poissons qui résistent à toutes les pollutions sont la perche soleil et le poisson chat. Les différentes pollutions étaient en premier l’engrais, puis quand on coupe les arbres (parce que la terre va dans l’eau), la fumée des usines, quand on brûle les choses (ça va dans l’eau) et la dernière pollution était les égouts.

 

Texte de Mélissa.

L’intervention de la fédération de pêche
Pierre Alexandre nous a montré des poissons qui viennent du Rhône. Le mardi 10 janvier, nous avons fait un jeu. Il contenait des poissons et le but était de survivre à la pollution. Il y avait plusieurs pollutions. A un moment, nous avons découpé des fleurs à quatre pétales que nous avons mises dans l’eau. La fleur s’est dépliée. Nous avons appris comment éviter la pollution pour les poissons.

Texte de Maxime

Pierre Alexandre va nous accompagner en sortie près du Rhône. Il va nous apprendre à pêcher. Pierre Alexandre nous a expliqué la pollution qui tourne dans le Rhône. Nous allons regarder ça de plus près. Nous allons pêcher dans des coins d’eau pour attraper des grenouilles.

Texte de Lucas.

Thomas Pesquet

Pour redescendre sur Terre
Apres 6 mois dans l’espace, Thomas Pesquet, l’astronaute français, a fait toutes ses expériences. Alors, au début du mois de juin, il va redescendre sur Terre avec Oleg. Ils vont reprendre la capsule du vaisseau Soyouz. Pour redescendre, la capsule est conçue pour ne pas brûler. Parce qu’avec la vitesse et la gravité (qui commence à attirer la capsule) si l’on ne met pas de protection, la capsule va flamber. Pour atterrir, il y a un énorme parachute. Et voilà, les revoilà sur Terre.

Texte de Matéo

Thomas Pesquet retourne le 2 juin sur Terre. Avec Proxima, l’EXO , le CMES , avec Peggy, il a fait des expériences de cristallisation, sur les plantes et les mélanges de liquide.

Texte de Raphaël

Thomas Pesquet va retourner sur Terre le 2 juin. Dans l’ISS, Thomas Pesquet fait des expériences. Nous, nous avons fait 1 sur 3 des boites d’expériences. Dans l’ISS, Thomas était avec Shane et Peggy. Shane est déjà retourné sur Terre. Thomas est sorti 2 fois dans l’espace. Thomas, Shane et Peggy ont décollé le 18 .11.2016. La fusée s’appelle Soyouz. La première sortie de Thomas était le vendredi 13 janvier avec Shane.

WP_20170329_002WP_20170329_003

Texte de Clément.

Puisque nous travaillons sur l’espace, Thomas et les Cosmonautes, nous avons appris la poésie : “Le cosmonaute et son hôte”. Ecoutez Océane vous la réciter :

 

cz0gzukwqaagl_k

Thomas est né à Rouen le 27/02/1978.
C’est un français.
Il a décollé le 16 novembre à Baïkonour au Kazakhstan.
Il est à plus de 400 km au dessus de notre tête.
L’ISS va à 28000km/h.
Il ne passe pas dans une couche de l’atmosphère.
Il va rester 6 mois dans l’espace de novembre 2016 à mai 2017.
Il a fait une sortie dans l’espace.
La fusée où Thomas est monté s’appelle Soyouz.
Dans l’espace, avec lui, il y a Shane, Peggy et Oleg (deux américains et un russe).

Texte d’Abdel Malik

Le 18/11/2016, Thomas Pesquet le français, l’américaine Peggy Whitson et le russe Oleg Novitski ont décollé dans la fusée Soyouz en direction de l’ISS. Ils ont passé 2 jours dans une petite capsule. Dans l’ISS, Thomas et les autres vont passer 6 mois dans l’espace pour faire des expériences.

Texte de Matéo

Le 18 novembre 2016 à 21h20, la fusée Soyouz a décollé. Dedans, il y avait Peggy Whitson, Thomas Pesquet et Oleg Novistsig. Il leur a fallu 2 jours pour arriver à la station internationale. Ils ont décollé de Baïkonour au Kazakhstan. Thomas a été sélectionné parmi des milliers de personnes. Il a été sélectionné à 30 ans. Il a commencé à s’entraîner à 31 ans.

Texte de Thimoté

Si vous désirez avoir des renseignements sur l’aventure de Thomas Pesquet, vous pouvez consulter le site : 

https://proxima.cnes.fr/

 ou vous pouvez écrire un tweet à Thomas : 

https://twitter.com/Thom_astro?lang=fr

Le compte twitter de notre classe (spécialement créé pour suivre Thomas) est :

https://twitter.com/CM1_de_Corbas?lang=fr

———————————————————–

Nos plantations d’hiver.

wp_20161103_015 wp_20161103_017

Le jeudi 3 novembre, nous avons remplacé les pervenches de Madagascar par des pensées pour qu’elles puissent survivre pendant l’hiver. Nous avons d’ abord déterré les pervenches avec des cuillères puis nous avons planté les pensées. Nous les avons ensuite arrosées.

Texte d’Audeline

Nous avons arraché les pervenches parce qu’il faisait trop froid. Nous avons planté les pensées. Ce sont des fleurs. Les pensées viennent d’Europe. Les pervenches viennent de Madagascar.

Texte de Morgiane

Le Jeudi 3 Novembre 2016 , nous avons arraché les plantes de Madagascar vu que c’étaient des plantes d’été. Après ,nous avons planté des plantes d’hiver .

Texte de Noah

Le jeudi 3 novembre, nous avons déraciné les pervenches de Madagascar qui étaient dans cour et on les a remplacées par des pensées.
Nous les avons déracinées avec des cuillères à soupe et on les a remplacée par des pensées.
Les pervenches de Madagascar ont fini au compost. Nous avons arrosé les pensées.
Mais maintenant, ce sont deux enfants qui arrosent.

Texte de Marin

Le jeudi 3 novembre, parce qu’il y a des plantes d’hiver et plusieurs saisons, nous avons arraché les pervenches de Madagascar et planté les pensées. On a creusé avec nos mains la terre. On a enlevé les pensées de leur godet. On les a prises par les racines. On a arrosé.

Texte de Lyna

Nous avons arraché les pervenches de Madagascar pour planter des plantes d’hiver qui s’appellent les pensées. Elles ne craignent pas le froid. Pour faire ça, nous avons déterré les pervenches de Madagascar. Nous les avons jetées. Nous avons fait des trous à l’intérieur des bacs. Nous y avons mis les pensées. Il fallait bien mettre toutes les racines dans la terre. Nous avons arrosé nos plantes le matin ou le soir quand il fait frais pour que l’eau ne s’évapore pas trop vite.

Texte d’Amélie.

On a planté des pensées parce qu’elles résistent au froid. Pour planter les pensées, il faut d’abord enlever les pervenches de Madagascar. Après, il faut que la terre soit élastique puis il faut choisir ses quatre plantes. Il faut enlever les plantes de leur godet puis il faut les replanter dans le bac. Il y a quatre sortes de couleur. Il y a violet, jaune et noir, jaune et blanc.

Texte de Mélissa.

Nos animaux.

Il y a 1 guppy et 1 suceur. Il y a 3 plantes et une pierre dans notre aquarium.
Dans le terrarium, il y a plein de phasmes : des petits et des grands.
Tous les matins, on nourrit le guppy ; les lundis et les jeudis, le suceur ; les phasmes tous les matins.

Texte de Matéo

Dans la classe, il y a des poissons et des phasmes.

Tous les lundis et jeudis matins et après-midis, ils nourrissent avec des granules les poissons. Tous les matins, ils aspergent les phasmes.

Il y a deux sortes de poissons donc deux sortes de nourriture dans deux boites.

Texte de Léa Lisa.

gyppies phasmes

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
6 Responses
  1. Noah dit :

    Cc maîtresse.
    Peux-tu me donner un exemple de lettre officielle ? ? ? Je ne sais pas ce que ça veut dire. C’est pour les devoirs de vendredi 13 janvier. Merci.
    NOAH 😮😮😮😉😉😉😛😜😩😰🙎⌚🏪🔙🔛🔝🔜🔚⏳? ? ? ?

    • CANO Jaël dit :

      Une lettre officielle est une lettre tapée à l’ordinateur par quelqu’un que tu ne connais pas bien, comme une entreprise par exemple. Tes parents peuvent en recevoir lorsque leur assurance, leur banque ou un commerce leur écrit. Attention, ne ramène pas une lettre qui contient des secrets comme le code secret de la carte bancaire de tes parents… HIHI

  2. morgiane dit :

    Bonjour, maîtresse. Comment s’appellent les poissons? Comment s’appellent-t-ils déjà?

  3. clement dit :

    coucou maîtresse pendant les vacances j’ai acheté un poisson voile de chine

Laisser un commentaire

HTML: You may use these tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(optional)