Du côté de chez nous.

Vendredi 9 juin après midi

Lâcher de ballons en souvenir de notre grand ami Farrell : des souvenirs, des rires, des larmes, des câlins et beaucoup d’émotions.

Vidéo : 

WP_20170609_001 WP_20170609_002 WP_20170609_004 WP_20170609_005

3ème expo d’arts plastiques.

WP_20170502_001 WP_20170502_002 WP_20170502_004 WP_20170502_006 WP_20170502_007Le mardi 2 mai, le matin, nous sommes allés voir l’exposition avec Chantal.
Les œuvres sont faites de dessins et de sculptures.
Nous avions eu une moitié d’œuvre, il fallait la reconstituer.
Les œuvres sont très belles.

Texte de Lucas.

Le spectacle GOUPIL

Le vendredi 31 mars, le lendemain du retour de Méaudre à 14h, nous sommes allés voir le spectacle « Goupil ». Il est très marrant. A la fin, le monsieur nous a appris à faire la chanson en langue des signes. Tout le spectacle était en langue des signes mais traduit par le  monsieur.

Texte de Matéo

Goupil est une pièce musicale en français et langue des signes avec un musicien qui s’appelle Maxime. Il a une basse.
Gestes :
400px-Alphabet_LSF (4)Les-Compagnons-de-Pierre-Ménard-Goupil-photomontage-@Sylvain-Caro1-Large

Ils nous ont appris une chanson en langue des signes.
C’est l’histoire d’un renard, de son oncle et d’un loup. Il cherche à manger. Un corbeau parle à un autre corbeau mais l’autre est anglais.

Texte de Lucas.

Explications sur les ateliers du matin.

On a des fiches à faire. Il a aussi un travail sur les auteurs, l’atelier de mesure, la 3d, l’écoute d’anglais, l’informatique, la rédaction, les jeux de société.

Texte de Raphaël.

Deuxième exposition des arts plastiques au Polaris de Corbas.

Le jeudi 2 février, à 10 heures, notre classe est partie au Polaris pour voir une exposition. C’était celle de David Bartholoméo et de Guy Lioult. L’œuvre que j’ai préférée ressemble à un nuage noir avec un éclair noir. Mais dans l’autre salle, j’ai préféré un crâne.

Texte de Thimoté

Le jeudi 2 février, nous sommes allés au Polaris à 10h.
Il y avait deux coins pour deux artistes : David Bartholoméo et Guy Lioult.
Nous avons fait quelques activités lors de la visite !
Nous devions chercher des tableaux dans des poèmes !
Il y avait des tableaux en noir et blanc et quelques sculptures.
Ma sculpture préférée est la tête de chat et mon tableau préféré est la girafe.

Texte de Léa Lisa.

WP_20170202_002 WP_20170202_003

Vidéo pour délier ses doigts

https://www.youtube.com/watch?v=RB8D33ICAmo

D.O.T

dot-1-600x400 treteaux-55457-600-600-f wp_20161208_008 wp_20161208_009

Nous sommes partis le jeudi 8 décembre après-midi. Dot est un spectacle où la danse le théâtre, la musique et les nouvelles technologies se combinent. Prenant comme point de départ, le travail stimulant de l’artiste américain Sal LeWitt, un mur blanc géant est transformé en un espace plein de couleurs.

Texte de Lyna.

C’était le dernier spectacle vu au Polaris, le jeudi 8 décembre après-midi. Dot est un spectacle, une danse, un théâtre, de la musique avec les nouvelles technologies. Deux artistes américains (Sol Lewitt). Un mur blanc géant est transformé en un espace plein de couleurs, en cercle, en ligne aussi.

Texte d’Océane.

Un jeudi 8 décembre après-midi, j’ai regardé un spectacle sur une fille et un garçon muets. C’était un spectacle sur la danse dans un pays imaginaire. Il y avait un mur blanc, géant , transformé en un espace plein de couleurs.

Texte de Thomas

Histoire du monde en 9 guitares

356x237 hendrix
wp_20161115_001 wp_20161115_002grille_de_blues_guitareLundi 14 novembre, nous sommes allés voir le spectacle « Histoire du monde en 9 guitares ». C’est l’histoire d’un enfant qui fait des rêves avec des guitares. Le premier rêve était un vagabond et un pharaon. Le vagabond jouait de la guitare et le pharaon le regardait jouer de la guitare. Ensuite, il y a eu le peuple des Incas et les conquistadors espagnols. Un conquistador espagnol qui ne venait pas pour faire la guerre, venait pour en apprendre plus sur les Incas. C’était un musicien. Il a fait une guitare et il a joué.

Texte de Thimoté.

Nous sommes partis voir un spectacle le lundi 14 novembre. Sur scène, il y avait deux garçons et une fille. Elle parlait et les garçons jouaient de la guitare. Elle parlait de pays et de personnes. J’ai bien aimé quand elle a chanté.

Texte de Loucas.

 

Notre première exposition de peinture.

wp_20161108_003 wp_20161108_007

Le mardi 8 novembre après- midi, nous sommes allés au Polaris.
Nous sommes allés voir une exposition.
En classe, nous avons essayé de recopier des sculptures comme : un monsieur avec des yeux en robinet ou encore un visage déformé . . .
J’ai bien aimé le faux tableau de Vincent Vang Gogh et ma sculpture préférée est « Le poids des ans ».

Texte de Léa Lisa.

On a assisté à une exposition le mardi 8 novembre dans l’après-midi. Louis Chabaud est un artiste contemporain. Pendant la visite, on a découvert des peintures que l’on ne connaissait pas. Après, Chantal nous a expliqué une œuvre faite avec des objets et une œuvre faite avec de l’argile. Puis, on a cherché des œuvres. On a trouvé une œuvre avec plusieurs têtes. J’ai aimé la table parce que c’était une œuvre spectaculaire. Une sculpture représentait une tête avec 3 personnes. Sur la tête, il y était écrit « Le poids des ans ».

Texte de Thomas.

Louis Chabaud a fait un tableau sur un artiste qui s’est coupé son oreille. Au moment de la visite, on a cherché les visages des tableaux. J ‘ai aimé l’art de Louis Chabaud parce qu’il montre plein d’arts différents. On est arrivé le mardi 8 Novembre dans l’après-midi.
Je n’ai pas aimé le tableau avec toutes les têtes. Je voudrais une sculpture.

Texte de Thomas.

Le mardi 8 novembre après-midi, nous sommes allés voir une exposition au Polaris. Cette exposition vient d’un peintre qui s’appelle Louis Chabaud. C’est un artiste. Quand nous sommes rentrés, nous avons vu des sculptures comme « le poids des ans », « philosophe et montreur de trognes ». Quelques sculptures ont été faites en pâte à modeler classe.

Texte de Maxime.

dscn6215dscn6202

 

Les alertes « incendie » et les alertes « confinement » 

On s’est tous caché derrière dans la classe.
On s’est mis en rang pour aller dans la cour au cas où il y aurait un incendie dans l’école .

Texte de Sarah.

Notre premier exercice d’alerte incendie était de sortir dans la cour sans prendre de choses et de ne pas aller aux toilettes. Pour notre deuxième exercice, il fallait rester dans la classe. Les deux premières rangées devaient tous venir derrière et s’asseoir parterre. Les deux rangs de derrière devaient se coucher sur leur table.                                                                                                                    

Texte de Loucas

La première est l’alerte « incendie ». Elle sonne quand il y a le feu. La deuxième sonnerie est celle du « confinement » . Elle sonne quand une usine explose. Durant l’alerte « incendie », toute l’école sort. Pour l’alerte « confinement », nous restons dans la classe et on ferme tout.

Texte de Maxime

Notre travail sur le film  « le chemin de l’école. »

Dans notre classe, nous avons vu un film qui s’appelle « Sur le chemin de l’école.»
Il y a 4 héros : Samuel qui vit en Inde, Zahira qui vit au Maroc, Jackson qui vit au Kenya et Carlos qui vit en Argentine.
Voilà ce que dit Samuel : « Je ne peux pas marcher, mes petits frères, Emmanuel et Gabriel poussent et tirent mon fauteuil roulant pour aller à l’école. »
Zahira : « J’habite dans la montagne de l’Atlas. Je vais à l’école une fois par semaine avec mes amies Noura et Zineb. »
Carlos : « Je vais à l’école sur mon cheval avec ma petite sœur Micaela. J’habite dans un village au cœur de la Cordillère. »
Jackson : « Je vais à l’école avec ma petite sœur Salomé. Je cours dans la savane pour éviter les animaux sauvages. »
Voilà leur âge, la longueur du chemin en km et la durée du trajet : Jackson : 10 ans, 15 km chaque jour, 2 h.
Samuel : 11 ans, 4 km chaque jour, 1h30.
Zahira : 12 ans, 22 km tous les lundis, 4h.
Carlos: 11 ans, 18 km à cheval chaque jour,1h30.
C’est leur âge en 2012.

Texte d’Amélie

Samuel vient d’Inde, il a 12 ans.
Zahira vient du Maroc, elle a 12 ans.
Jackson vient du Kenya, il a 10 ans.
Carlos vient d’Argentine, il a 11 ans.
En Inde : parfois les éléphants sont décorés. C’est un Pays d’Asie.

Texte d’Océane

Les 4 personnages sont Samuel, Zahira, Jackson et Carlos qui vivent en Inde, au Maroc, au Kenya, en Argentine.
Ils vivent dans des pays pauvres. Samuel est en fauteuil roulant. Zahira est à pieds. Jackson est à pieds. Carlos est à cheval.

Texte de Lucas.

Jackson : Il vit au Kenya. Il a 10 ans. Il met une heure et demie pour aller à l’école. Il marche pour aller à l’école.
Carlos : Il vit en Argentine et il va à l’école à cheval.
Samuel : Il habite en Asie. Il va à l’école en fauteuil roulant.
Zahira habite au Maroc. Elle va à l’école en marchant.

Texte d’Abdel Malik.

Carlos va à l’école à cheval avec sa petite sœur.
Son trajet est difficile. Son école est sérieuse et il est habillé en blanc durant les cours. Son trajet est difficile parce qu’il est dans les montagnes donc il y a des pierres.

Texte de Mélissa

Notre école.

Il y a 15 classes. En maternelle, il y a 5 classes et en élémentaire, il y a 10 classes.
Il y a 15 enseignants.
En maternelle, il a : Patricia, Corinne, Elodie et Cristelle.
En élémentaire, il y a madame Nanjoud, madame Baps, madame Julia, madame Nicod, madame Cano, madame Laval, madame Bouchelalègue, madame Chovin, madame Mazallon, monsieur Suatton. L’école commence à 8h20. A midi, elle finit à 11h 30. L’après-midi commence à 13h30 et elle finit à 15h45. L’école Marie Curie est placée dans la ville de Corbas. La kermesse est une fête de fin d’année. Le périscolaire est un moment de fin de journée. Les bâtiments sont énormes comme la cour.

Texte de Sarah

L’école commence à 8h30 et se termine à 15h45.
Il y a 10 maîtresses et 1 maître.
Il y a madame Cano, madame Laval, madame Mazallon …
Notre ville s’appelle Corbas ; elle est très jolie.
En fin d’année, nous allons faire une classe verte avec madame Laval et nous allons partir 4 jours.
La kermesse est une fête en fin d’année.
Le périscolaire est un moment où tu fais les devoirs à l’école, tu fais des activités et tu joues dans la cour.
Les bâtiments de l’école sont juste énormes et la cour de récréation est énorme aussi.

Texte de Savannah.

Le portail s’ouvre à 8h20 et se ferme à 8h30. La récréation du matin est de 10h15 à 10h30. A 11h30, nous avons la pause de midi jusqu’à 13h20. De 14h30 à 14h40, il y a la récréation de l’après-midi. A 15h45, c’est la sonnerie de la fin de l’école. Il y a aussi le périscolaire qui finit à 18h.
Les enseignants :
Mme Nanjoud CP, Mme Baps et Mme Vernay CP, Mme Chovin CE1, Mme Julia CE1, Mme Nicod CE2, Mme Mazallon CE2, Mme Laval CM1, Mme Cano notre maîtresse de CM1, Mr Suatton CP-CM2, Mme Bouchelaleg et Mr Reymond CM2.

Texte d’Amélie.

Il y a 15 classes dans notre école et 16 enseignants. Il y a 3 écoles dans Corbas : Marie Curie, Jean Jaurès, Jacques Prévert.
Nos projets : Nous irons à Méaudre en classe verte.
La cantine commence à 11H30 jusqu’à 13H20 et le périscolaire du soir est de 15H45 à 18H.
Dans notre cour, il y a deux cages de foot, deux paniers de basket et deux balançoires.

Rédacteur en chef Matéo.

On a une araignée . On a aussi des balançoires. On a aussi de la fausse herbe. Notre cour est grande. On a une table de ping-pong. Le matin, on sort à 10 h 15 et l’ après –midi à 14h30 .

Texte de Raphaël.

Dans l’école, il y a 15 classes : 10 en élémentaire et 5 en maternelle.
La cour de Marie Curie est grande. Les horaires sont :
– le matin 10H 15, nous sortons en récréation
– Après la cantine, on reprend l’école à 13h30.
– L’après midi, nous avons récréation à 14h30.
– On finit l’école à 15h45.
Les noms des maîtres et maitresses sont : Monsieur Suatton, Madame Nanjoux, Madame Nicod, Madame Baps, Madame Cano, Madame Julia, Madame Chovin, Madame Laval, Madame Bouchelaleg, Madame Mazallon, Corinne, Anne, Patricia, Cristèle, Elodie.

Texte d’Imane

On a une araignée. On a aussi des balançoires. On a de la fausse herbe. Notre cour est grande. On a une table de ping-pong. Le matin, on sort à 10 h 15 et l’après –midi à 14h30.

Texte de Raphaël

La cour de récréation est bien.
Il y a des balançoires, une cabane, une araignée pour grimper, des cages de foot et un terrain de basket.
Il y a des kermesses toutes les fins d’année et il y a plein de jeux.
La cantine est très bonne.
Les bâtiments de l’école sont très bien construits.
Il y a des dessins sur les placards du périscolaire.

Texte d’Inès.

Il y a 15 classes dans l’école Marie Curie.

Il y a 10 enseignants en élémentaire et 5 en maternelle. On commence l’école à 8 h 30 et on finit l’école à 15 h 45. Nous occupons une petite ville qui s’appelle Corbas.

Texte de Matéo

Dans l’école, il y a de la fausse herbe, des arbres et des bâtiments. Dans la cour, il y a un terrain de basket et de foot. Il y une table de ping-pong, une araignée et quelques bancs. Il y a aussi un préau qui sert à nous couvrir de la pluie, une BCD pour lire des livres. Il y a à côté de notre école une mairie pour payer la cantine et le périscolaire. Les garçons aiment jouer au foot ou à l’araignée ; les filles aiment jouer à l’araignée, à la marelle et à la balançoire.

Texte d’Océane

Les enseignants sont des maîtresses et un maître.
La kermesse est une fête de fin d’année.
Le périscolaire est un moment de la fin de journée.
Le bâtiment est énorme et la cour aussi.
La cour a une araignée, des balançoires et des cages de foot.

Texte de Sarah

La cour de récréation est un endroit pour prendre l’air. Il y a un terrain de basket et un terrain de foot. La ville est pleine de personnes et de bâtiments. Le préau est un endroit pour faire des activités. Il y a une porte qui nous amène derrière l’école pour les maîtresses. La classe est un endroit pour les moments de travail. La kermesse est une fête à la fin de l’année.

Texte de Thomas

La cour a un horaire pour chaque classe. Il y a du périscolaire le matin, à midi (ce n’est que les mercredis) et les soirs. Dans la cour ,il y a un planning pour les jeux à respecter tout le temps. Dans la classe, il y a un tableau numérique.

Texte de Loucas.

 

Les ceintures de notre classe.

Dans la classe, on fonctionne avec des ceintures. Selon la bêtise que l’on fait, on perd des points sur notre permis de conduite. Dans le permis de conduite, on a 20 points. A plus de 7 points, on reste dans la ceinture et à plus de 10 points, on descend de ceintures. On commence à la ceinture jaune. Il y a 6 ceintures la ceinture blanche, jaune, verte, rouge, marron et noire.

Texte de Kylian.

Je vous présente les ceintures :
• Hors ceinture .
• Ceinture blanche .
• Ceinture jaune .
• Ceinture verte .
• Ceinture rouge .
• Ceinture marron .
• Ceinture noire .

Mettre une vie en danger coûte 18 points .
Pour non respect on a 8 points .
Pour mauvais déplacement 5 points .
Pour encourager à faire le mal 5 points .
Pour non travail 5 points .
Pour ambiance gâchée 4 points.
Pour mal prendre la parole 3 points.
Pour manger en classe 3 points.
Pour mal utiliser le matériel 3 points.
Pour se retourner 3 points.
Pour être en retard de la cour 4 points.

On met des triangles si on n’a pas un triangle.
On a un permis de conduite.
On a des responsabilités.
On peut être en pastille rouge.

Texte de Raphaël

Dans notre classe, il y a 6 ceintures de comportement différentes:

Ceinture blanche, jaune, verte, rouge, marron et noire.

 

Règles des ceintures:

Vie en danger:18 points

Non respect:8 points

Mauvais déplacement:5 points

Encourager à mal:5 points

Non travail:5 points

Ambiance gâchée : 4 points

Parole au mauvais moment:3 points

Manger en classe:3 points

Matériel mal utilisé:3 points

Se retourner:3 points

Retard de la cour:4 points

Texte de Léa Lisa et Amélie

 

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Laisser un commentaire

HTML: You may use these tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(optional)